Le chanoine cherche le bonheur parfait
qu'est la sainteté (Constitutions n° 1)

L’escarboucle

L’Escarboucle

… paraît tous les 6 mois, généralement en mai et en novembre, est publiée l’Escarboucle, revue qui donne des nouvelles de l’abbaye et de ses prieurés.

On y trouve également de nombreux textes, comme les homélies prononcées au cours des cérémonies  (vœux de frères, ordinations diaconales et sacerdotales).

L’Escarboucle est envoyée à toutes les personnes dont le nom figure dans le fichier des amis et connaissances de l’abbaye.

Pour la recevoir, il suffit de communiquer ses noms et adresses

* par courrier postal

* par mail à

ou par le formulaire ci-contre :

 

 

Le mot « escarboucle »…

vient du latin carbunculus qui désigne le charbon ardent ou la braise, et qui est devenu le nom commun d’une pierre semi-précieuse que l’on retrouve dans la Bible (cf Ex 28.18 ; Ez 28.13). Variété de grenat, elle a un vif éclat et est de couleur rouge foncée.

Très appréciée dans l’antiquité, elle était souvent conservée dans les temples où elle était censée briller par elle-même dans la nuit.

Entrée au Moyen Âge dans les armes des Victorins, on la retrouve partout : sur les calices, les objets liturgiques, les portes des bâtiments, et c’est à cette époque qu’elle fut stylisée à huit branches fleur de lysée.

Pour s’abonner